EN PARTENARIAT AVEC
EN PARTENARIAT AVEC

Amazone : légère augmentation du chiffre d’affaires en 2016

Télécharger le communiqué

S'il vous plaît cliquer pour agrandir 

Au cours de l’année commerciale 2016, le groupe Amazone a réalisé un chiffre d’affaires de 406 millions d’Euros. Par rapport à l’année passée (402 millions d‘Euros), le résultat en termes de chiffre d’affaires s’est donc légèrement amélioré. En même temps, ce résultat se situe au-dessus de la moyenne de tous les constructeurs allemands de machines agricoles, qui selon VDMA a enregistré en 2016 un recul du chiffre d’affaires de 2 %. Etant donné les conditions difficiles du marché, Christian Dreyer et le Dr. Justus Dreyer, les gérants de la société Amazonen-Werke, estiment ce résultat très positif : « Par rapport à de nombreux concurrents et à la moyenne de la branche, nous sommes très bien placés du point de vue chiffre d’affaires annuel 2016. En effet, la propension à investir des agriculteurs et des entrepreneurs a été très réservée en raison du prix très bas à la production et des récoltes en-dessous de la moyenne sur le plan international. Nous avons été en mesure de compenser le recul inhérent de l’évolution du marché grâce à nos nouveautés ; de fait nous avons pu con-quérir de nouveaux clients dans de nombreux secteurs qui ont investi dans une machine Amazone. »

La Russie, l’Ukraine, la Roumanie, l’Espagne, les Pays Baltes et l’Australie ont particulièrement bien développé leur chiffre d’affaires en 2016. Les marchés en Allemagne, en Autriche, en France et en Angleterre conservent leur bon ni-veau de ventes.

La part d’exportation se situait en 2016 également à 80 %, le nombre de sala-riés était de l’ordre de 1 800 personnes, dont 130 apprentis. Les dépenses pour la recherche et le développement se sont également élevées à plus de 5 % du volume du chiffre d’affaires.

Investissements stratégiques
L’achat d’un grand terrain de 24 ha dans la nouvelle zone industrielle et commerciale de Bramsche représente une étape stratégique importante. Cela permettra à l’avenir au groupe Amazone, en fonction de l’évolution conjoncturelle, d’implanter un nouveau site et d’étendre ainsi les capacités de production en complément aux usines de Hasbergen-Gaste et de Leeden. D’un point de vue transport, le nouveau terrain est très bien situé, tout proche de l‘A1 et à seulement 25 kilomètres de l’usine mère de Hasbergen-Gaste.

Le rachat de l’usine de production de charrues Vogel & Noot de Mosonma-gyaróvár en Hongrie représente également une importance stratégique. Dans le cadre d’un consortium d’entreprises candidates, trois investisseurs avaient en septembre 2016 obtenu l’adjudication pour des parties essentielles du groupe Vogel & Noot. Amazone s’est assuré l’usine de production de charrues, y compris tous les droits pour la gamme de charrues. De ce fait Amazone a été en mesure d’intégrer d’un seul coup dans son portfolio en plus de sa gamme Cayron, cinq autres gammes de charrues portées en différentes tailles et différents modèles. Les nouvelles gammes portant le nom de Cayros ont été présentées pour la première fois en novembre aux couleurs vert-orange sur les différents salons internationaux.

Les investissements destinés à l’extension des différents sites se sont poursuivis de manière constante en 2016. La nouvelle installation de peinture a été mise en service en novembre 2016 à Hude-Altmoorhausen, ainsi les machines en provenance de Hude sont désormais livrées avec une première couche par immersion cataphorèse et un revêtement par poudre. Avec ses 20 millions d’Euros, la nouvelle installation représente le plus gros investissement individuel dans l’histoire de l’entreprise.

Amazone a investi 2 millions d’Euros dans un nouveau centre d’essais sur le site de Hasbergen-Gaste. La nouvelle construction s’étend sur 3 000 m² avec construction de prototypes, installations d’essais et laboratoires électroniques et elle permet de doubler les capacités pour le secteur des essais et des tests sur ce site. Les collaborateurs du centre d’essais s’occupent du montage, de la mise en service et des tests des modèles fonctionnels et des prototypes dans les secteurs de compétence technique de fertilisation et technique de protection phytosanitaire. Dans ce nouveau centre d’essais, le développement électronique bénéficie également de ses propres espaces de bureaux, d’un laboratoire E, d’un atelier de technique de mesure et d’une chambre de contrôle sécurisée pour les composants électroniques.

Amatechnica a séduit les visiteurs
La journée agricole "Amatechnica" s’est déroulée à Hasbergen-Gaste en juin 2016, comme toutes les années suivant l’Agritechnica. Durant ces journées portes ouvertes internationales, c’est désormais la tradition de présenter au travail toutes les nouveautés Amazone du dernier salon Agritechnica. L’affluence des visiteurs était donc énorme : 4 000 agriculteurs, entrepreneurs et partenaires commerciaux venus d’Allemagne et 2 000 visiteurs venus de 29 pays export sont venus à cette grande manifestation.

Nouveautés pour les nouveaux clients
Afin de convaincre les anciens et les nouveaux clients, Amazone a de nouveau mis sur le marché en 2016 différentes nouveautés. Ainsi les Catros Special, une nouvelle gamme économique de déchaumeurs à disques indépendants portés, en largeurs de travail 2,50, 3, 3,50 et 4 m. Par rapport aux Catros 01 classiques où il est possible de régler le décalage des deux rangées de disques l’une par rapport à l’autre, la différence majeure des nouveaux modèles Catros 03 Special est d’intégrer des rangées de disques fixes.

Grâce au nouveau déchaumeurs semi-porté à disques indépendants Catros+ TX en largeurs de travail 7, 8 et 9 m et chariot central, Amazone comble le vide qu’il y avait jusqu’à présent dans la gamme entre les Catros de 3 à 6 m de large et le plus grand Catros+ 12003-2TS de largeur de travail 12 m. Globale-ment, Amazone est devenu en 2016 avec ses déchaumeurs à disques, ses cultivateurs, ses herses rotatives, ses cultivateurs rotatifs et sa gamme de charrues fortement étoffée, un fournisseur majeur dans le secteur de la préparation du sol.

Dans le secteur de la technique de semis, Amazone propose depuis la mi-2016 les nouveaux combinés de semis grande culture de 6 m Cirrus 6003-2 et 6003-2C. Les deux machines peuvent être équipées en fonction des caractéristiques spécifiques de l’exploitation au choix des socs mono-disque éprouvés RoTeC ou du nouveau système de socs doubles disques TwinTeC+.

DLe nouveau combiné de semis mécanique Cataya représente la deuxième nouveauté en matière de technique de semis. Il est composé du semoir compact Cataya 3000 Super, conçu pour les exploitations professionnelles, il peut être combiné au choix avec la nouvelle herse rotative KE 3001 ou avec le nouveau cultivateur rotatif KG ou KX 3001. Equipé des nouveaux socs doubles disques TwinTeC et de la technologie ISOBUS, le Cataya donne de nouvelles impulsions majeures pour la technique de semis.

Dans le secteur de la technique de fertilisation, l’épandeur traîné ZG-TS Hydro et la coupure dynamique de tronçons DynamicSpread pour l’épandeur porté ZA-TS Hydro représentent des nouveautés très intéressantes. Grâce à un nouveau logiciel, ces épandeurs sont en mesure de couper jusqu’à 64 ou 128 tronçons, pour qu’il en résulte une adaptation dynamique de la largeur d’épandage et du débit. De ce fait l’épandage sur les pointes et en cas d’obstacles est devenu encore beaucoup plus précis.

Dans le secteur de la protection phytosanitaire, la demande de pulvérisateurs équipés de la coupure électrique individuelle des buses AmaSwitch et AmaSe-lect s’est bien développée. Ces deux systèmes permettent, associés à la commande de tournière et à la coupure de tronçons GPS-Switch, une com-mande individuelle automatique des buses avec des tronçons de 50 cm, de sorte qu’il est possible de travailler avec encore plus de précision sur les pointes et en tournière. Les zones de chevauchement sont réduites jusqu’à 85 % par rapport aux coupures de tronçons conventionnelles Section Control par ex. en tournière. En fonction de la structure des parcelles, de la largeur de travail et du nombre de coupures, AmaSwitch mais également AmaSelect permettent des économies substantielles de produits par rapport à la technique de protection phytosanitaire habituelle jusqu’à présent.

Dans le secteur de la technique des espaces verts, Amazone a intégré une nouvelle machine dans sa gamme : l’épandeur hivernal E+S H 751. Cet épan-deur est équipé d’une trémie de 750 l, d’un entraînement hydraulique des disques d’épandage et d’une régulation de débit en fonction de la vitesse ; il complète vers le haut la gamme des épandeurs hivernaux.

Médailles d’or et d’argent à l‘Agrosalon en Russie
A l’occasion de l’Agrosalon, salon de machinisme agricole le plus important de Russie, au mois d’octobre 2016 le groupe Amazone a reçu des distinctions par-ticulières pour ses innovations. Le système intelligent capteur-buses AmaSpot pour la protection phytosanitaire spécifique à la parcelle a été récompensé par une médaille d’or. Le semoir Primera DMC 12001-2C et le déchaumeur à disques indépendants Catros⁺ 12003-2TS ont été respectivement récompensés par une médaille d’argent.

4ème place sur le baromètre Image du DLG 2016
Sur le baromètre Image DLG 2016 réalisé pour l’Allemagne, les Amazonen-Werke occupent de nouveau la 4ème place dans le secteur du machinisme agricole avec d’excellentes évaluations. Amazone ressort simultanément comme le meilleur parmi les moyennes entreprises de constructeurs ; en effet les places 1 à 3 du baromètre Image sont occupées par les groupes Fendt, Claas et John Deere.

Perspectives 2017
Malgré une évolution réservée du marché, les prévisions de chiffre d’affaires des gérants Amazone pour l’année commerciale 2017 restent optimistes. Ainsi ils s‘attendent – avec des conditions cadres stationnaires – à une légère augmentation du chiffre d’affaires : « Nous sommes convaincus que la croissance du groupe Amazone ne dépend pas seulement de l’évolution générale du marché, mais également d’une demande croissante de nos produits. Avec nos nouvelles charrues et toutes les autres nouveautés, nous sommes mieux placés que jamais. » Le développement de nouveaux marchés régionaux est également à l’ordre du jour de 2017. Les gérants jugent que la tendance à moyen et à long terme pour le développement de l’industrie des machines agricoles et spécialement du groupe Amazone reste positive.