EN PARTENARIAT AVEC
EN PARTENARIAT AVEC

2017 : le chiffre d’affaires Amazone grimpe à 457 millions d’€

Télécharger le communiqué

S'il vous plaît cliquer pour agrandir 

Durant l’exercice 2017, le chiffre d’affaires global Amazone progresse pour atteindre 457 millions d’€. C’est un nouveau chiffre record dans l’histoire de l’entreprise. Le chiffre d’affaires augmente de 12,6 % par rapport à l’année passée.

Les chiffres d’affaires des activités préparation du sol et protection des cultures ont progressé au-dessus de la moyenne. Avec un taux de 80 % à l’exportation, une nette augmentation des ventes a été enregistrée en particulier sur les marchés de la Pologne, de la Roumanie, de l’Ukraine, du Kazakhstan, de l’Afrique du Sud et de la Biélorussie. Une évolution positive du chiffre d’affaires a également été enregistré en Allemagne et en Autriche. La progression des ventes en France en 2017 a été supérieure à celle attendue.

Amazone comptait en 2017 au total 1 850 salariés, dont 130 apprentis. L’entreprise a investi plus de 7% du chiffre d’affaires dans les secteurs de la recherche et du développement. Les investissements en matière d’immobilisations corporelles se sont élevés à plus de 15 millions d’€.

Le succès grâce aux innovations
Les associés gérants Amazone Christian Dreyer et le Dr. Justus Dreyer considèrent que l’entreprise se maintient sur la voie du succès stable : « Le très bon résultat de 2017 montre que nos innovations et notre engagement encore renforcé sur de nombreux marchés portent leurs fruits. Avec nos partenaires commerciaux qui ont fourni encore cette année un travail remarquable, nous sommes très bien placés en tant que spécialiste de l’agriculture de pointe. Les innovations sont demandées dans le monde entier. Les matériels doivent être plus performants mais aussi travailler avec encore plus de précision et offrir un confort d’utilisation supérieur. Grâce à nos gammes, nous offrons aux agriculteurs et aux entrepreneurs une technique parfaitement adaptée à toute dimension d’exploitation. »

Extension des usines
L’extension des usines Amazonen-Werke s’est concrétisée en août 2017 par le début de la construction des premiers bâtiments sur le nouveau site de Bramsche, constituant un évènement important. Sur ce terrain de 24 hectares, Amazone construit actuellement des halls de montage et de stockage avec une surface au sol de 16 000 m², ainsi qu’un bâtiment administratif. Les investissements s’élèvent à 16 millions d’Euros. Ces nouveaux halls doivent permettre à l’avenir de réaliser le montage final des pulvérisateurs traînés UX Amazone.

L‘inauguration officielle de la nouvelle installation de peinture KTL (à immersion cathodique) s’est déroulée en avril 2017 sur le site de Hude-Altmoorhausen. L’installation implantée dans un bâtiment dont la surface au sol est de 8 000 m² est conçue pour une capacité de surfaces à peindre de 750 000 m² par an.

La production des charrues Cayros a été encore renforcée en Hongrie, sur le site de Mosonmagyaróvár, où Amazone a racheté à l‘automne 2016 la production de charrues de la société Vogel & Noot. Les investissements ont porté ici essentiellement sur la modernisation des installations de production. Les efforts se poursuivent en 2018 avec notamment l’investissement de plus de 1 million d’€ dans un nouveau centre d’usinage.

Journées des partenaires commerciaux et 26 nouveautés à l’Agritechnica
Parmi les évènements particuliers de l’année écoulée, on compte les Journées internationales des partenaires commerciaux Amazone sur le site de Hude-Altmoorhausen. Plus de 700 partenaires commerciaux, venus d’Allemagne et de 27 pays export, ont mis à profit cette manifestation pour s’informer en détail des nouveautés Amazone, en avant-première à l’Agritechnica 2017.

L‘Agritechnica 2017, le salon phare sur le plan international en machinisme agricole, a été un franc succès pour Amazone. L’entreprise y a exposé de nombreuses nouveautés dont plusieurs modèles totalement nouveaux. Parmi les plus importants, on compte l’épandeur d’engrais traîné ZG-TS 01, les pulvérisateurs UF 02 et UX 01, les combinés de semis Cataya et Centaya, ainsi que les combinés déchaumeur à disques-cultivateur Céus.

En ce qui concerne les machines de préparation du sol, le salon a montré qu‘Amazone avec ses herses rotatives et ses cultivateurs rotatifs, ses déchaumeurs à disques indépendants, ses cultivateurs et ses charrues, fait également partie dans ce secteur des fournisseurs de premier plan. Depuis le rachat de l’usine de charrues Vogel & Noot, Amazone propose une très large gamme de charrues, dont la nouvelle semi-portée jusqu’à 8 corps.

Trois des innovations Amazone présentées à Agritechnica ont été récompensées par une médaille d’argent par la commission des nouveautés. Amazone a donc de nouveau confirmé sa position de constructeur parmi les plus innovants en machinisme agricole. Par ailleurs, le nouveau pulvérisateur traîné UX 01 a reçu le titre de machine de l’année. Cette distinction est attribuée par les rédacteurs en machinisme agricole de l’éditeur allemand spécialisé en agriculture (dlv) et leurs collègues de différentes maisons d’édition internationales.

Perspectives
Pour l‘année à venir, les associés gérants se fixent comme objectifs une "Croissance mesurée de l’entreprise" et une poursuite de la suprématie en matière d’innovations pour les compétences clé Amazone. Outre l’objectif de développer des machines qui permettent encore plus de précision et une réduction complémentaire des coûts, ils considèrent le passage à l’agriculture 4.0 comme un schéma important pour l’avenir. Sous le concept clé "Amazone 4.0", la société développe la mise en réseau numérique des processus opérationnels au niveau de l’agriculture, afin d’exploiter d’autres potentiels d’optimisation.

Les gérants associés prévoient une évolution positive du chiffre d’affaires en 2018 : « Les derniers mois de l’année passée ont montré que le climat d’investissement est positif pour l’agriculture. Simultanément l’intérêt des clients pour la technique agricole moderne est très important et nous tablons donc pour l‘année 2018 sur une augmentation des ventes. »